Envoyer un message

Les différentes composantes et utilisations d’une trousse de secours

Personne n’est épargné des douleurs, plaies et blessures. Ces soucis de santé surviennent à la suite d’un accident ou après un exercice physique intense. Ils peuvent bloquer une personne dans son activité professionnelle. C’est pour cette raison que tout homme doit se constituer une trousse de secours à utiliser dans ces moments urgents. Retrouvez dans cet article de quoi peut être composée une trousse de secours et l’utilité de cette dernière.

Quels sont les différents éléments d’une trousse de secours??

La composition d’une trousse de secours dépend des circonstances ou des occasions pendant lesquelles elle sera utilisée. De ce fait, le contenu d’une trousse de secours pour voyage diffère un peu de celui d’une boîte pharmaceutique à usage domestique. Dans les meilleurs trousses de secours disponibles dans les entreprises, les composantes peuvent également varier selon les missions et prestations de ces dernières.

Toutefois, ces différents types de trousses contiennent des éléments basiques communs à savoir :

  • Des pansements découpés préalablement?;
  • Des pansements hémostatiques pour maîtriser les saignements de nez?;
  • Des gants à usages uniques?;
  • Une couverture de survie?;
  • Une quantité d’alcool de menthe non négligeable?;
  • Des morceaux de sucre?;
  • Des compresses stériles?;
  • Des bandes extensibles (nylex ou Velpeau)?;
  • Des pinces (à échardes) et des ciseaux (à bouts ronds)?;
  • Des sachets d’antiseptiques cutanés en unidoses ou en spray?;
  • Un manuel de secourisme?;
  • Une dizaine d’épingles de sûreté?;
  • Des rouleaux de gaze stérile?;
  • Un garrot non élastique?;
  • Un équipement de localisation?;
  • Des savons?;
  • Des médicaments comme le sparadrap hypoallergénique, etc.

Dans le cadre d’un voyage, vous pouvez compléter les éléments suivants :

  • Un briquet?;
  • Un décongestionnant en unidoses ou un collyre antiseptique?;
  • Les carnets de vaccination des voyageurs?;
  • Un coussin hémostatique d’urgence?;
  • Le thermomètre?;
  • Une crème solaire?;
  • Un tire-tique?;
  • Une lampe de poche et une radio à piles?;
  • Divers médicaments (aspirine, paracétamol, antidouleurs, etc.) pour guérir les maux de ventre (constipation, tourista, diarrhées), les céphalées et courbatures.

Pour un usage professionnel, ajoutez à votre trousse de secours votre flacon de gel hydroalcoolique, un masque de bouche-à-bouche, etc.

Quelles sont les utilisations possibles d’une trousse de secours??

Une trousse de secours peut être utilisée pour plusieurs raisons. Voici quelques exemples d’utilisation des différentes :

Pour la protection de ses utilisateurs et/ou des blessés

La première règle dans tout traitement consiste à ne pas nuire au patient. Le soignant doit donc se protéger pour s’assurer de ne pas aggraver le cas de la victime. Lorsqu’une personne est blessée par exemple, vous devez enfiler les gants de protection avant de chercher à traiter la plaie. Cette mesure devient obligatoire lorsqu’il s’agit d’une zone très favorable aux germes. Elle protège non seulement le patient, mais aussi le soignant qui lui vient en aide.

Par exemple, l’utilisation d’un masque spécial pour une manœuvre de bouche-à-bouche empêche l’air insufflé au malade de retourner vers le secouriste. Elle diminue ainsi les risques de contamination croisée. L’usage d’une couverture de survie maintient la température corporelle du malade à un niveau stable en attendant les secours.

Pour le traitement des plaies et coupures superficielles

Les éléments d’une trousse de secours comme l’alcool permettent de désinfecter les plaies et blessures. Ensuite, les compresses stériles, les bandes collantes et les rouleaux de sparadrap servent à réaliser un pansement approprié. Pour éviter que les composantes d’une trousse ne se contaminent, l’utilisateur doit disposer chacune d’elles dans sa pochette.

En ce qui concerne le traitement des coupures superficielles, les pansements stériles prédécoupés peuvent suffire. Équipez votre trousse des pansements de différentes tailles. Par ailleurs, les plaies nettement plus profondes qui occasionnent une hémorragie nécessitent plus d’équipements.

Les mèches hémostatiques suffisent pour arrêter les saignements de nez. Les coussins hémostatiques de la trousse de secours sont utilisés pour le traitement des plaies à grande surface.

Pour une prise en charge rapide des douleurs articulaires ou musculaires après un choc

Certains coups ou chutes occasionnent des douleurs musculaires et articulaires. Juste après le choc, posez une poche de glace sur la zone douloureuse. Les produits à base de calendula ou d’arnica jouent également les mêmes rôles.

Lorsque la douleur persiste, le soignant doit tout faire pour immobiliser le membre du corps concerné. Il utilise dès lors une écharpe triangulaire pour atténuer la souffrance du patient. La solution de strapping serré est la plus adaptée pour les coups et chocs qui concernent les membres inférieurs. Les attelles en aluminium ou en mousse sont placées au niveau des plus petites articulations. Elles sont généralement attachées ou découpées grâce à du strap existant.

Autres utilités de la trousse de secours

Les médicaments contenus dans la trousse de secours servent à nettoyer et désinfecter les plaies avant le bandage. Le sérum physiologique et les antiseptiques disponibles en sprays permettent de mieux désinfecter les blessures cutanées. Les pommades et crèmes aident à faire face aux dangers liés au soleil. D’autres pommades antihistaminiques calment les irritations ou démangeaisons.

A propos
Blog dédié à l'actualité du digital, au marketing, à l'événementiel et à l'art de vivre. Retrouvez toute l'actualité tendance du web et dans le digital - Blogging - Digital - High Tech - Entreprenariat.
Thématiques